test

Les plus beaux musées de l'horlogerie - Notre TOP 5

Voyager spécifiquement pour satisfaire votre passion pour l'horlogerie est rarement à l'ordre du jour, mais faire un petit détour lors d'une visite plus importante en vaut vraiment la peine.

Il y a bien sûr des méga-boutiques, des boutiques de vintage et d'autres magasins d'horlogerie dans le monde entier, de Paris à Singapour et au-delà, mais il y a aussi de fantastiques musées qui vous donneront une leçon d'histoire profonde et réfléchie, tant dans son ensemble que dans les grandes enseignes individuelles comme Patek, Omega, Rolex ou d'autres marques de montres de luxe.

Nous ne pouvions dresser cette liste qu'à travers la Suisse, mais pour que les choses restent intéressantes, nous avons sélectionné trois musées dans la d'horlogerie suisse, et trois autres dans d'autres parties du monde qui attirent bon nombre de visiteurs chaque année.

Voici la liste des musées que le Quai Des Horloges vous recommande, comportant, 5 merveilleux musées pour les amateurs d'horlogerie et les passionnés.

 Musée Philippe Patek - Genève

TOP 1 - Le musée Philippe Patek à Genève

Le Patek Museum est incroyable, situé dans le quartier de la plaine de Plainpalais au cœur de Genève. En 1989 il y eut une exposition temporaire qui fut une grande réussite ! À tel point que Philippe Stern le PDG prit la décision de transformer définitivement cette ancienne fabrique d'horlogerie en musée. Un cadre parfait pour exposer les superbes collections de la maison. Divisée en plusieurs parties comme dans un parc à thème vous effectuerez un voyage superbe en 4 étapes.

Étape 1 : Les archives

La première commence au troisième étage, dans les archives. Vous allez y découvrir l’histoire de la fabrique avec, en prime, une bibliothèque comportant plus de 4000 ouvrages sur l'horlogerie, certaines archives sont accessibles via des ordinateurs situés dans cette pièce. S'y trouvent aussi des mouvements de montres grossis pour expliquer par exemple le fonctionnement des balanciers. Autre merveille de cet étage, un sublime service à Vodka offert par le Tsar Nicolas II !

Étape 2 : L'histoire de l'horlogerie

Deuxième étape et deuxième étage, vous êtes transporté dans l'histoire de l’horlogerie du XVIe au XIXe siècle avec des pièces incroyables et des automates. Un large choix de montre du XVIe au commencement jusqu’au XIXe siècle. Les modèles exposés sont souvent très décorés. Les montres sont adaptées à différents marchés chinois, turc, fantaisie. On découvre alors l'évolution de ces montres durant trois siècles.

Vous apprécierez le salon des Automates et les magnifiques pièces qui y sont exposées. On y trouve de nombreuses réalisations de Jaquet Droz ainsi que des vidéos montrant le fonctionnement de ces automates.

Étape 3 : La collection Patek Philippe

Troisième étape au premier étage, vous partez à la découverte de la collection Patek Philippe avec comme grand final le Calibre 89, une pièce exceptionnelle d’une haute complexité. 

Les premiers modèles de montres à gousset Patek datent de 1839. On peut suivre l’évolution de cette manufacture, vous retrouverez l’apparition des premières montres-bracelets pour les militaires au début du XXème siècle, puis des productions plus contemporaines. On y apprend aussi l’histoire de la célèbre Croix de Calatrava emblème d'excellence pour des montres d'exceptions.

Comme évoqué plus haut nous ne pouvions finir cette étape sans dévoiler plus en détail sur la pièce maîtresse de la collection du musée, le Calibre 89. Cette montre créée en 1989 pour les 150 ans de la marque est incroyable. La complexité de son mécanisme aura coûté au total 9 ans de recherche et développement permettant de réaliser l'assemblage de 1728 pièces !

Étape 4 : À la découverte de l'atelier d'horlogerie

Quatrième et dernière étape, direction le rez-de-chaussée, ou vous pourrez contempler un véritable atelier d’horloger. Cette belle exposition dédiée aux montres se termine donc avec de nombreuses machines utilisées dans la création d'horloges. 

La collection Patek Philippe s'étend de 1839 à nos jours et comprend plusieurs vagues prototypes (dont d'étranges montres d'aviation de plus de 50 mm de diamètre) ainsi que des pièces rares ayant appartenu à JFK et à d'autres personnalités ayant marqué l'histoire. Depuis son ouverture en 2001, le musée Patek Philippe est rapidement devenu un lieu que tout amateur d'horlogerie devrait visiter s'il en a l'occasion.

 


Musée allemand d'horlogerie Furtwangen

TOP 2 - Le musée d'horlogerie de Furtwangen

Le Musée allemand d’Horlogerie de Furtwangen est surtout connu pour ses coucous, sa spécialité, une horloge à automate bien connu. Cependant bien d'autres choses sont à découvrir, en effet ce musée permet de suivre l’Histoire de la mesure du temps par l’homme à partir des gnomons, cadrans solaires, clepsydres très anciennes. Vous trouverez enfin des horloges du monde entier datant du XVIe au XIXe siècle pour finir aux premières horloges de la Forêt-Noire en Allemagne datant du XVIIIe siècle.

Dans les autres étages se trouvent des collections de montres, horloges du XXe, ainsi que des automates à musique.

Voici un aperçu des perles rares que vous trouverez dans ce musée :

  • Horloge de clocher du Vieux-Brisach : En fonctionnement jusque 1935 cette horloge datant de 1775 trônait dans l’église de Merdingen. Elle dispose d’une particularité concernant son échappement à verge, alors que la plupart des horloges de l'époque avaient des échappements à ancre.
  • Horloge astronomico-géographique du père Rinderie : Elle a été conçue par un prêtre mécanicien, un vrai bijou, elle affiche de nombreuses informations telles que la course du soleil et celle de la lune, les éclipses, l’écart entre l’heure solaire réelle et l’heure moyenne, et bien d'autres qu'on vous laisse découvrir !.
  • La plus ancienne horloge de Forêt-Noire : D'autres horloges plus anciennes de ce type existent cependant il s'agit de la plus ancienne horloge en bois de la région.
  • Horloge de table dite « Pendule au Taureau » : Une véritable œuvre d’art française du XVIIIe siècle qui représente l’enlèvement de la princesse Europe.

Véritable temple de l’horlogerie avec une sublime collection d’horloges de la Forêt-Noire, vous passerez un agréable moment dans la région, n’hésitez pas à visiter ce musée.


Musée d'horlogerie de la Chaux-de-fonds

TOP 3 - Le musée international de l'horlogerie (MIF) à La Chaux-de-Fonds

De passage dans le Jura suisse, vous déciderez peut-être de faire un tour dans la cité de La Chaux de Fonds. Vous entrerez dans une superbe cité horlogère avec une architecture classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Cette ville abrite aussi l’un des plus beaux musées horlogers du monde.

Après l'ouverture de l'école d'horlogerie de la cité en 1865, l'une des plus exceptionnelles collections de montres et d’horloges mécaniques voit le jour. Le nombre de pièces grandissant rapidement, une commission va gérer cette partie de l’école.

Pour l'arrivée d'un véritable musée il faudra attendre le 24 mars 1902, puis encore quelques décennies avant qu'il ne devienne le musée de la Chaux-de-Fonds sous le nom que nous connaissons aujourd'hui.

De nombreuses pièces d'exceptions sont acquises par le musée telles que le chronomètre de marine n°12 de Ferdinand Berthoud (1902), ou encore la pendule à musique de Pierre Jaquet Droz (1927). Après guerre, les collections s’agrandissent avec des modèles de montre provenant des pays voisins.

L'évolution du musée entraîne un besoin d'agrandissement, qui sera opéré entre 1972 et 1974, un nouveau bâtiment appelé International d’Horlogerie – L’Homme et le Temps sont inaugurés dans une architecture en béton souterraine.

C'est une véritable caverne d’Ali Baba pour tout passionné de belles montres. Au total, on retrouve plus de 5 000 pièces de toutes époques :

  • horloge de tour du Moyen-Âge
  • astrolabes
  • pendules de table
  • chronomètre de marine
  • montres bijoux du XVIe ou XVIIe siècle
  • montres de poche du XIXe siècle
  • montres-bracelets
  • montres contemporaines
  • panneaux solaires
  • clepsydres
  • horloges à feu

Certaines pièces qui servaient bien avant les objets de mesure du temps mécanique. Si cela vous intéresse, vous pouvez aussi retrouver l'histoire de la mesure du temps dans notre article dédié à ce sujet

Certaines des pièces présentes sont vraiment exceptionnelles, vous pourrez retrouver entre autres :

  • La reconstitution de l’Astrarium de 1985 d’une pièce de 1365
  • Un planétarium de François Ducommun de 1816
  • Une montre à tact d’Abraham Louis Breguet
  • La Boîte à oiseau chanteur de Jaquet Droz de 1840
  • Un surprenant buveur de café ottoman et automate

À la recherche d'une belle expérience, la visite du musée des montres de La Chaux de Fonds est vivement conseillée.




Musée du temps - Besançon

TOP 4 - Musée du Temps et de l’horloge astronomique de Besançon

En faisant un tour dans Besançon, Capitale de l’horlogerie française il serait dommage de ne pas faire un arrêt dans le musée du temps ! Cette ville est connue pour être celle où l’on trouve le plus de marques de montre en France.  L’horlogerie fait toujours partie du quotidien des Bisontins grâce à la présence de plusieurs marques comme Maty, Unitas, Michel Herbelin ou Pequignet.

Vous retrouverez le musé Installé dans le magnifique Palais Granvelle, l’un des plus beaux lieux de la ville. Une magnifique collection d’instruments de mesure du temps, mais aussi d’une collection plus historique retraçant le passé de cette ville.

Pas moins de 1 600 pièces horlogères sont réparties entre une centaine d’horloges de parquet, comtoises et pendules et environ 1 500 montres. On trouve aussi de nombreuses machines d'horlogers, du matériel scientifique en rapport à la mesure du temps comme l'horloge atomique ou les oscillateurs à quartz

Dans un registre différent, 2 000 gravures liées à l’horlogerie du XVIe et XIXe siècle. En plus de toutes ses collections d’horlogerie, on trouve également des œuvres d’art et des pièces l’historique tel que l'iconographie du temps, des portraits…

Lors de votre visite au musée, vous pourrez découvrir dés votre arrivée un plan relief de Besançon qui est une maquette au 1/600e de la Citadelle de Besançon.

Vous entrez ensuite dans le vif du sujet au premier étage du Palais Granvelle ou vous pourrez lier l'histoire de la ville à la science de la mesure du temps. Dans les pièces prestigieuses du palais, vous verrez tout un tas d'instruments et des ateliers complets d'horlogers. D'autres pièces exposent des tableaux d'horloges ou encore 7 tapisseries qui retracent la vie de l'empereur Charles-Quint. 


 Entrée musée Seiko

TOP 5 - Musée SEIKO Japon

Pour des passionnés du temps, cette exposition insolite du musée Seiko est un régal. Les accompagnateurs n'étant pas spécialement accros aux montres se feront surprendre à apprécier la visite.

Le musée se concentre sur l'histoire de l'industrie horlogère du Japon. Parmi les points forts, on peut parler des nombreux objets d'horlogerie historiques, du cadran solaire aux pendules, mais aussi à toutes sortes de montres-bracelets. Découvrez les horloges japonaises traditionnelles extrêmement intrigantes et intéressantes qui fonctionnent selon un système temporel reflétant le nombre d'heures de lumière naturelle dans une saison.

 

La conclusion de notre TOP

Nous espérons que ce petit tour dans le monde de l'horlogerie vous aura inspiré. Ce voyage se termine donc ici pour ce top 5, cependant soyez-en sûr le temps ne s'arrête pas et le Quai Des Horloges non plus. Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt sur de nouveaux sujets passionnants.